Interview Vincent Langlais & Pol Lerigoleur

Interview Vincent Langlais & Pol Lerigoleur

Vincent Langlais & Pol Lerigoleur seront présents au Salon du Livre L’Encre et les mots qui se déroulera les 12, 13 et 14 novembre 2021 à La Rochelle

Nous sommes ravis de vous retrouver cette année ! Pour votre deuxième participation au salon L’Encre et les mots, avez-vous une/des nouveauté(s) à nous présenter ?

Vincent Langlais : Le livre que je présenterai cette année s’intitule « Minerva Project ». Il a été écrit pendant les confinements. Je suis également ravi de pouvoir revenir vous voir cette année.

Pol Lerigoleur : Nous sommes également très contents de pouvoir revenir pour cette nouvelle édition ! Nous présenterons notre roman « Minerva Project »

Qu’est-ce qui a inspiré l’écriture de votre / vos ouvrage(s) ? 

VL : L’actualité mais aussi le cinéma. L’actualité puisque nous parlons beaucoup de voyages spatiaux actuellement. Mais nous devrions nous poser la question de ce que nous voulons y faire, que voulons-nous y créer à terme ? Afin que l’Espace ne devienne pas une zone de non droit il serait bon, dans l’avenir, de réfléchir à des règles qui s’y appliqueraient. Mais là j’anticipe un peu quoique pas tant que ça. « Minerva Project » pose cette question en donnant un aperçu de l’espace livré à la corruption de quelques-uns avec tous les abus que cela implique. L’esthétique a beaucoup été influencée par la série « Alien » ou « The thing » de John Carpenter. Ce film, un pur chef d’œuvre je pense, a été le déclencheur pour l’écriture de ce roman.

PL : J’ai eu le privilège de concevoir l’illustration de la couverture. Les univers obscurs et les ambiances sombres sont des thèmes que j’aime aborder. Mes références viennent principalement des jeux vidéos et du cinéma.

Comment la période actuelle a-t-elle influencé votre travail ?

VL : Les personnages de « Minerva Project » évoluent dans un univers clos. Peut-on dire que le confinement a influencé ce choix ? Peut-être. Mais en ce cas je dirais inconsciemment puisque lorsque je l’ai écris je n’ai pas voulu relater la période actuelle. « Minerva Project » veut surtout amener les lecteurs à suivre les héros dans ce périple angoissant mais aussi à s’attacher à eux. Un vrai remède pour s’évader, le temps d’une lecture, de ce que nous vivons actuellement.

PL : La période que nous avons traversé n’a pas spécialement impacté ma façon de travailler. Je suis salarié dans une entreprise qui a eu l’opportunité de rester ouverte pendant le confinement donc mes habitudes de travail n’ont pas eu lieu d’évoluer.

Avez-vous prévu de participer à d’autres événements littéraires prochainement ?

VL : Je dois participer aux imaginales d’Épinal en octobre mais aussi aux « Games in Reims » ainsi qu’à la Japan Expo de Tours l’année prochaine. Plusieurs séances de dédicaces sont également prévues en librairie d’ici la fin de l’année et en début d’année prochaine. Vous pouvez retrouver toutes mes dates sur ma page Facebook.

PL : Événements littéraires et autres ! Nous prévoyons de partir à la Japan Tours prochainement et de participer à de nouvelles séances de dédicaces. Toutes les dates seront actualisées sur nos réseaux sociaux.

Un message à passer aux lecteurs de La Rochelle et des environs ?

VL : Évadez-vous ! Lisez !

PL : Nous retrouvons peu à peu la vie que nous avons laissé de coté depuis deux ans. Profitons de ces rassemblements pour pouvoir se rencontrer, partager et échanger, en toute sécurité.
Nous serons également ravis avec Vincent de pouvoir vous gribouiller un petit mot sur notre nouvel ouvrage.
On espère vous revoir très vite !

Jennifer Pereira