Interview Jean-François Naizot

Interview Jean-François Naizot

Jean-François Naizot sera présent au Salon du Livre L’Encre et les mots qui se déroulera les 12, 13 et 14 novembre 2021 à La Rochelle

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Après deux recueils de nouvelles (L’Addition, s’il vous plaît ! tome 1 et 2), le premier roman de Jean-François Naizot Dans les pas d’Eugène, rencontre un vif succès. Et si Pauline était une femme comme vous et moi… ? paraît en 2017, L’Affaire Thomas Moricci en 2018.

Dans 6304, roman grave et émouvant édité en janvier 2020, l’auteur retrace les vingt mois de captivité de son grand-père, arrêté par la Gestapo sous les yeux de Cécile, son épouse et de son fils Pierre, lesquels se raccrochent quotidiennement à l’idée de son retour. L’histoire poignante d’une famille entraînée dans le tourbillon de la guerre.

Outre cette activité de romancier, Jean-François Naizot est également éditeur, conférencier et intervenant auprès d’établissements culturels, scolaires et professionnels.

 

Parlez-nous du/des roman(s) que vous allez présenter au Salon L’Encre et les mots :

Et si Pauline était une femme come vous et moi… ?
Un drame personnel fait commettre l’impensable à Pauline. Puis, c’est une lente descente aux enfers pendant près de quatre années. En 2016, Pauline recouvre sa liberté. Que va-t-elle en faire ? Comment rebondir quand on a tout perdu, ou presque ? De la région lyonnaise à Alcossebre en Espagne, du Sud de la France à Londres, Pauline va renaître au gré de rencontres inattendues. Sa sœur Catherine, un routier, David l’artiste, vont venir ponctuer un parcours qu’elle-même n’aurait certainement pas imaginé. Et si Pauline était une femme comme vous et moi…? brosse le portrait d’une héroïne moderne aux multiples blessures. Une tranche de vie chaotique dans une histoire qui mêle humour, émotion, psychologie féminine et réflexions –parfois cyniques et sans complaisance- sur les rapports entre les deux sexes.

L’Affaire Thomas Moricci
Thomas, la quarantaine, est un restaurateur sans histoires. Pourtant, son destin va basculer dès lors qu’il est contacté, puis pourchassé par une mystérieuse organisation. Après avoir cédé à la peur, à la panique, aux errements, il devra fouiller dans le passé familial pour comprendre les raisons de cet acharnement. Parmi les protagonistes de cette étrange affaire, une femme… Cet ouvrage emporte le lecteur vers des horizons inattendus en mêlant drame, thriller et retour sur des événements historiques.

6304
Été 1943. Les membres du réseau Ceux   De La Libération sont dénoncés. Le 31 août, la Gestapo arrête Eugène Naizot sous les yeux de son épouse Cécile et de son fils Pierre. De la maison d’arrêt de Dijon jusqu’au camp de Hradištko en Tchécoslovaquie, Eugène lutte. Chaque jour est une victoire sur la mort. Pendant ce temps, Cécile et Pierre se raccrochent à l’idée de son retour. Seule la correspondance maintient l’espoir. L’histoire poignante d’une famille entraînée dans le tourbillon de la guerre.

 

Pouvez-vous nous parler de votre prochain roman à paraître ou en cours d’écriture ?

Un roman plus « léger » que le précédent (6304) est en cours de rédaction. Le sujet est pour l’instant confidentiel.

 

À quels autres salons serez-vous présent prochainement ?  

Le salon du livre de Migennes (89) le 21 novembre 2021

 

Un message à passer aux lecteurs de La Rochelle et des environs ?

Les lectrices et lecteurs rochelais vont découvrir un romancier mettant en scène des protagonistes attachants au destin parfois inattendu, dans des univers, des époques et des styles variés, mais toujours objet d’une étude de personnalité. Une rencontre sympathique en perspective !

Jennifer Pereira